Staffan Holm

(Suède) Né en 1977, Staffan Holm a établi son studio d’architecture intérieure, de design industriel et de design de mobilier à Göteborg, en Suède.
« J’ai toujours été fasciné par la poésie de l’artisanat ainsi que les merveilles des nouvelles technologies, car ils sont les deux ingrédients essentiels au développement de la société. Pour moi, un objet bien conçu ne doit pas uniquement se concentrer sur les fonctions pratiques, mais plus sur l’émotionnel, l’engagement et l’attachement. Art ou design ? Sincèrement, est-ce vraiment important ? Tout ce que je sais, c’est que les objets produits en masse ont rarement la chance de s’enraciner dans nos vies : de nouveaux arrivent bientôt, et prennent leur place. Nous avons besoin de nous attacher et de tomber amoureux, éperdument. C’est la raison qui me pousse à travailler avec certains des meilleurs artisans de Suède, afin de répondre aux exigences de ma mission. Ma mission est de concevoir en glissant dans mes objets quelques qualités humaines : Dieu, le mal, l’émotion, l’humour et le je-ne-sais-quoi qui leur fera mener leur propre vie. »

Staffan Holm

Tabouret SPIN, Swedese
Prix du « Meuble de l’année » 2011, magazine Hem Sköna
Le tabouret de Spin est le résultat d’une collaboration avec la firme suédoise Swedese. Spin est un tabouret léger, conçu pour s’empiler en une spirale aussi haute que vous oserez. Les pieds en bois de placage stratifié sont courbés en deux directions différentes : un résultat obtenu après de nombreux essais…

staffan holm d'albe stool tabouret

Tabouret D’Albe
On trouve souvent l’inspiration dans des objets créés pour une utilisation purement pratique, devenus beaux ou intéressants par le plus pur des hasards. Ce tabouret est inspiré par ce qu’on appelle « Duc d’Albe » un vieux trépied d’ancrage, de ceux qu’on voit enracinés depuis toujours au fond de l’eau – aujourd’hui servant principalement de point de rencontre pour les hordes de mouettes.

Mathieu Lehanneur

(France) Diplômé de L’ENSCI – Les Ateliers en 2001, Mathieu Lehanneur fonde la même année son propre studio de design et d’architecture intérieure. Il se passionne très tôt pour les interactions entre le corps et son environnement, les systèmes vivants et le monde scientifique. Le Studio Mathieu Lehanneur compte parmi ses clients : AirMineral, Cartier, Centre Pompidou, Christofle, Harvard University, Hennessy, Issey Miyake, JCDecaux, Nike, Poltrona Frau, Sony, Veuve Clicquot, Yohji Yamamoto…

Mathieu Lehanneur

Isaac & Graham
Isaac & Graham explore les applications potentielles de la micro-énergie. Par l’énergie générée par la chute d’un poids, Isaac & Graham produit en effet sa propre électricité et met à disposition des randonneurs un téléphone d’urgence. Hommage avoué ici à Isaac Newton (loi de la gravitation universelle) et Graham Bell (inventeur du téléphone), une version existe également en luminaire : Isaac & Thomas.
(2012, Laboratoire LETI / CEA -Commissariat à l’Energie Atomique, et partenariat avec Joel Chevrier, Professeur de Physique, Université Joseph-Fourier, Grenoble. Photos : © Véronique Huyghe)

Yves Behar

(USA/Suisse) Designer né en Suisse, Yves Béhar est un entrepreneur et fervent défenseur du développement durable. Il est le fondateur et principal concepteur de Fuseproject, une agence de design industriel primée basée à San Francisco. Il est également directeur de la création du pionnier de la technologie portable Jawbone.
En 2011, Yves Béhar s’est vu récompenser du prix Conde Nast Innovation and Design du « Designer de l’Année ». Parmi les clients de Fuseproject, on compte Herman Miller, PUMA, MINI, General Electric, Swarovski, ou Samsung.

Yves Behar

Sodastream Source
La marque Sodastream permet au consommateur de créer sa propre eau gazeuse ou soda, sur la base des principes de fabrication inventés par Guy Gilbey en 1903.
Chaque machine est fournie avec un cylindre de CO₂ alimentaire permettant de
 produire environ 60L de boissons pétillantes et une bouteille de gazéification réutilisable
 pendant 3 ans.
Pour Sodastream Yves Béhar a créé Source, une ligne de machines qui met l’accent sur le développement durable, et a fait ses débuts sur le marché français en avril 2013. Le système de fixation de la bouteille, « Snap & Lock », permet de clipser aisément la bouteille ; le niveau de gazéification s’affiche via des gouttes rétroéclairées par des LEDs intégrées au design de la machine.

Kiki Van Eijk

(Pays-Bas) Kiki van Eijk, née en 1978, est diplômée avec mention en 2000 de la célèbre Design Academy d’Eindhoven. Son travail est exposé au sein de nombreuses galeries et musées de Londres, Paris, New York, Milan, Cologne, Venise, Tokyo, Moscou ou encore au Koweit.

Kiki Van Eijk

Collection Matrice, cristalleries Saint-Louis
Kiki van Eijk aime, dans la vie comme dans son travail, jouir de cette forme de liberté qu’ont les enfants, ou ceux qui osent le redevenir. « La féerie, la fantaisie, si vous y croyez, et si vous obéissez à leurs conseils, sont de grands guides » avoue-t-elle. Le revers de cette médaille est que les idées de Kiki ne sont jamais simples à réaliser. (…) Pour alliés dans cette aventure, elle avait les artisans. « Sans parler, ils en disent long. Leurs gestes sont éloquents et inspirent un respect total, une confiance illimitée. » À Saint-Louis, c’est au grand entrepôt des moules que Kiki a eu l’un de ces coups de foudre qui ne trompent pas. Là, dans cette salle obscure, quelque deux mille moules en fonte sont alignés sur des étagères qui courent le long des murs, tandis que les quatre mille autres reposent dans des caisses et des caves. (…) L’idée, carnavalesque et profonde, naquit. Confectionner, en cristal, une lampe en forme de moule dont l’ouverture progressive, à la main, libère la lumière enclose, adoucie par un paravent de papier japonais.
Et parce qu’elle donne naissance, l’appeler « Matrice ».
La collection Matrice est composée d’un lampadaire, d’une lampe à poser et d’une applique, chaque pièce étant disponible en finition nickelée ou cuivrée.
(remerciements Cristalleries Saint-Louis, Sophie Cherrer, Inès Dielemen)

Färg & Blanche

(Suède) Färg & Blanche est un studio de design basé à Stockholm, en Suède. Fredrik Färg a étudié l’ébénisterie et le design auprès de la HDK School of Design and Crafts de Göteborg ; Emma Marga Blanche est diplômé de l’Institut Supérieur des Arts Appliqués, à Rennes. Leur studio de design a vu le jour en 2010. On compte, parmi les collaborations du studio Färg & Blanche, des marques et éditeurs comme Gärsnäs, ZERO, Design House Stockholm, Materia. Participants à divers projets artistiques et conférences, Färg & Blanche ont également signé le commissariat de l’exposition « 20 designers à Biologiska » (« la plus grande attraction de la Stockholm design Week 2001 » d’après le New York Times), des expositions « Beyond Couture » ou « Design Walk ». Färg & Blanche produisent également des pièces exclusives pour des galeries de New York, Milan et Tokyo.

Färg & Blanche

EMMA, Gärsnäs
La chauffeuse EMMA de Färg & Blanche pour l’éditeur suédois Gärsnäs vient de remporter le prix du « meilleur meuble de l’année 2013», organisé par le magazine suédois Hem Sköna.Les jurés l’ont comparée à « un classique en costume moderne ; une interaction sur mesure entre la tradition et la fabrication industrielle. Une silhouette familière, avec une longue histoire, mais habillée à la dernière mode : une élégance près du corps, des jambes gainées tout en féminité. »

Succession
Les créatures de la « Succession » sont habillées de cuir et de textile disposés sur une structure composée de matériaux innovants. L’ensemble est ensuite ficelé, puis cuit au four. Une fois le lien ôté, la surface révèle un motif dépourvu de coutures, brut et sophistiqué à la fois. « Les tabourets prennent vie, et peuplent votre foyer. »

F-A-B collection
Couture et Prêt-à-Porter pour assises : la collection « F-A-B » conçoit la chaise comme un corps. Elle peut être utilisée nue, ou révéler une toute autre personnalité une fois vêtue d’un modèle un peu extravagant, sa structure de base endossant le rôle de modèle pour créations textiles.

ARRO Studio

(France) Fondé en 2012, ARRO Studio (Erik Arlen & Ludovic Roth) est une structure de design multidisciplinaire (mobilier, produits, architecture intérieure, direction artistique…). Les collaborations d’Erik Arlen l’ont amené à intégrer des entreprises comme Toyota au Japon, Puma en Allemagne, ou encore Nike à Portland (USA) pendant cinq ans, en tant que designer pour le département chaussures. Ludovic Roth a dirigé divers projets au sein de studios de designers de renom, tels Fabrice Berrux et Mathieu Lehanneur.
ARRO studio a notamment collaboré avec Lexon, Nike, Bagua shoes, Atelier Sedap, Case-mate, Audio Technica, Aldebaran-Robotics, ou encore le domaine de Tenuta SanMichele en Italie – un large domaine toscan, dont Erik Arlen et Ludovic Roth signent l’architecture intérieure.

Arro Studio

Suspension MARIA, Dix Heures Dix
Maria est une suspension réalisée en bandes de feutre cousues et renforcées de tiges de fibre de verre. Un disque diffusant de 85 cm de diamètre vient finir la suspension.  Réalisée en feutre à partir du même format d’emporte-pièce, le luminaire joue sur la multiplication du même élément constituant l’abat-jour. Maria vise à mettre en avant le feutre d’une manière douce et subtile. Elle fait une lecture contemporaine des ombrelles de nos grands-mères, soulignant la douceur de leurs franges à travers des lignes épurées. Le feutre protège l’ampoule et illumine chaleureusement les intérieurs. L’équilibre entre une démarche rigoureuse du design industriel et la richesse des savoir-faire artisanaux fait de « Maria » une offre novatrice pour l’éditeur nantais Dix heures Dix.

Marc Thorpe

(USA) L’architecte et designer industriel Marc Thorpe a fondé Marc Thorpe Design en 2005. Internationalement appréciés pour leur travail innovant, Marc Thorpe et son équipe appliquent avec rigueur une vision intégrative de l’architecture, du design et de la technologie. Marc Thorpe croit en « une approche holistique du design, qui tient compte des composantes sociales d’espace et de forme. »
Marc Thorpe est diplômé en Design industriel de l’université du Maryland, ainsi qu’en Architecture, de la Parsons School of Design (NY). Il y a enseigné au sein du département d’architecture, ainsi qu’auprès du département de Design industriel du Pratt Institute.

 Marc Thorpe

Blur, Moroso
Visuellement, le tissu qui tend le canapé Blur suggère la disparition : la création de Marc Thorpe pour l’éditeur italien Moroso met en question objectivité, échelle, et la limite entre objet et sol. Le secret de sa tactique d’invisibilité, le canapé Blur le doit à une nouvelle technologie de tissage, mise au point par Innofa, aux Pays-Bas : un motif se décline, suggérant la dissolution, un effacement ou un flou progressif de la couleur.

Table Mark, Moroso
Une petite table en porte-à-faux, versatile à souhait, facile à manipuler, conçue pour accompagner une assise basse. Le design est minimal : la fonction dicte la forme. Les lignes enveloppantes engagent un dialogue entre l’utilisateur et la table. Pour son designer, « c’est son design, réduit au minimum, qui fait la réussite de cette table : elle s’efface, se fait oublier, pour mieux se consacrer à la relation qu’elle génère. »

Claudia Caviezel

(Suisse) Née en 1977, Claudia Caviezel est diplômée en design textile de l’Université des Sciences et Arts Appliqués de Lucerne (2002), et du Master Européen des Design Labs de l’IED Madrid (2009). Au cours de ses études, elle a effectué un stage au sein du studio de Li Edelkoort, chargée de projet pour le magazine In View. Dans le cadre de ses travaux de fin d’études, Claudia Caviezel a mis au point une nouvelle technique de création libérée des coutures apparentes, complètement réversible, obtenue en ayant recours à des bandes de textile. Conception graphique et projets scénographiques l’ont amenée imaginer des modèles pour la société suisse Jakob Schlaepfer, cinq années durant (créations qui ont défilé sur les podiums à Londres et à Paris). En collaboration avec le designer industriel Remo Frei, elle a créé deux collections de vêtements outdoor, et a été invité à prendre part à la triennale « International Conception » de Pékin en 2011. Habituée à manipuler des techniques complexes, Claudia Caviezel exprime dans son travail le plaisir de l’expérimentation. Ses compétences combinent artisanat d’art et fabrication industrielle. Très sollicitée par les grands noms de la mode, Claudia Caviezel créé pour Vivienne Westwood, Louis Vuitton, Marc Jacobs et Akris.

Claudia Caviezel

Coussins et tapis, Atelier Pfister
Le design textile de Claudia Caviezel ne manque jamais de surprendre : ses associations de couleurs sont particulièrement hardies, et ses motifs évoquent des collages. Rien de surprenant, donc, à ce que vous ayez, en regardant ses tissus, l’impression de voir le monde à travers un kaléidoscope…

Adrien Rovero

(Suisse) Né en 1981, Adrien Rovero est diplômé d’un Master en Design Industriel de l’ECAL (Ecole cantonale d’art de Lausanne). Actif dans les domaines du mobilier, du luminaire et de la scénographie, le designer ouvre son atelier en 2006 à Renens. Il dessine et conçoit des objets pour des maisons d’édition comme Hermès, Pfister, Droog Design, Campeggi, Nanoo, Tectona, ou les Cristalleries Saint-Louis. Ses œuvres sont exposées dans des galeries de renom à Paris, Londres ou Genève, et collabore en tant que scénographe pour le Centre Pompidou, le Grand-Hornu Images (Belgique), la Manufacture de Sèvres, le Mudac (Lausanne) ou la Villa Noailles. Le travail d’Adrien Rovero s’appuie sur « l’observation précise de son environnement et de ses besoins« . Son design puise un vocabulaire formel dans l’assemblage, le détournement et le décalage des formes, des matériaux, des références et des usages. Le Centre Georges Pompidou (Paris), le Grand-Hornu et le Mudac ont acquis ses œuvres pour leurs collection permanente. Rovero a reçu un Nesta product Innovation Award en 2003 et 2004, le prix du jury de la Villa Noailles en 2006, un Swiss federal prize en 2007.

Adrien Rovero

Banc Capra, A-C-E
Le designer suisse Adrien Rovero a dessiné le banc empilable « Capra », réalisé en frêne massif. Il fait référence aux traditionnels bancs publics. Fabriqué à la main par des artisans de la région de Lausanne, le dessin naturel du bois de frêne (issu de forêts suisses et italiennes, privilégié pour son élasticité et sa résistance) rythme sa surface. www.a-c-e.ch

Alain Gilles

(Belgique) Diplômé en Sciences Politiques et Marketing Management, le designer Bruxellois Alain Gilles a travaillé dans le monde de la finance, avant de se plonger dans des études de design industriel en France. Assistant de Xavier Lust, Alain Gilles s’est vu offrir une place par Quinze & Milan avant même d’avoir terminé ses études, aux côtés d’Arne Quinze pendant deux ans et demi en tant que designer, développeur et chef de projets pour des architectes et éditeurs de renommée internationale. Au sein de son propre studio (ouvert en 2007), Alain Gilles se consacre à la conception d’objets, de mobilier, à des projets de direction artistique et d’architecture intérieure.

Alain Gilles

Lampe Nomad, O’Sun
Solaire et portative, Nomad est une lampe à LEDs conçue par le designer belge Alain Gilles et développé par des ingénieurs suisses pour répondre à un besoin spécifique, et améliorer la qualité de vie de ses utilisateurs. Un système de 12 LEDs fournit un total de 2,3 watts, l’équivalent d’une ampoule à incandescence de 40 watts de lumière diffusée dans un rayon de 16m2. Nomad assure jusqu’à 6 heures de lumière en mode 100%, jusqu’à 12 heures en mode de 50% et jusqu’à 35 heures en mode de 15%.

Marine Peyre

(France) Marine Peyre débute en 2001 avec une série d’objets colorés en silicone distribués au Sketch, à Londres, ou à la boutique du MoMa à New York. Son univers ludique et pop privilégie les jeux d’emboitements multiples et de modularité, les usages de matériaux décalés, les formes expressives et colorées, les attitudes décompléxées, aux limites interdisciplinaires de l’art, de l’espace et du design. Elle signe le mobilier du Pavillon Noir de Rudy Ricciotti à Aix-en-Provence, la gamme d’objets végétaux de la marque Flower Box, collabore avec des éditeurs comme Urbastyle, Love to Love, L’édito ou Yellow Velvet. Marine Peyre intervient également dans l’univers de la scénographie et de la direction artistique. Ses créations de mobilier 100% Made in France sont diffusées sous le label « Marine Peyre assises en mouvement(s) ».

Marine Peyre

Canapé Outbed XXXXL
Au coeur de Paris, les visiteurs seront accueillis par un canapé long de dix mètres, posé en extérieur, sur le parvis de l’église Saint-Martin-des-Champs. Conçu en collaboration par la designer Marine Peyre et le tisseur Lemaître Demeestere, le canapé Outbed XXXL, extravagant pendant à la version miniature présentée sur la place du Palais Royal, constitue la première application pratique de lin outdoor et waterproof (fourni par Safilin, teint et traité par Decoster & Caulliez) au mobilier d’extérieur.

Atelier Cocorico

(France) Atelier Cocorico est un studio d’architecture intérieure et de design basé à Paris. Adrien Anelli, Mathieu Girard, Julien Lesieur et Gauthier Pouillart se sont rencontrés sur les bancs de l’Ecole Bleue. En janvier 2013,  Atelier Cocorico a reçu le 1er prix du Jury ainsi que le prix du public de la 6° édition du concours Cinna et Maison Française pour sa série de luminaires « Les Illuminés ».

Atelier Cocorico

Table carBON
carBON est une table simple, résistante et adaptable, en fibre de carbone renforcée et acier. Le système d’assemblage augmente les capacités mécaniques de l’objet autant qu’il le rend évolutif et personnalisable. La démarche industrielle se veut la plus responsable aux vues des nécessités environnementales, à travers sa simplicité de conception, son processus et temps de transformation (infusion), son colisage (transport), son assemblage…

MIHA Studio

(France) MIHA (« Make It Happen ») est un studio et atelier de design de joaillerie qui fait appel au talent de huit designers de haute joaillerie parmi les plus réputés de la place Vendôme. Pour Design [R]evolution, le trio fondateur (Véronique Le Bansais, Nit Chea et Olivier Grammatico) met au défi leurs designers, qui s’inspirent des objets de design contemporains exposés au sein du Musée des arts et métiers pour l’occasion.

MIHA Studio

Fabrice Berrux

(France) Diplômé de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Dijon en 1986, Fabrice Berrux débute dans l’architecture intérieure, avant de fonder le groupe 18 Août, en 1987. En 1991, Fabrice Berrux fonde la société Dix heures dix, élargissant et réorganisant la production de 18 Août.
En 1994, il expose au Via à Paris. De 1990 à 1994, il enseigne à Dijon, Limoges et Reims et à l’académie Charpentier, à Paris.
 Depuis 2005, il poursuit l’enseignement du design à l’École Bleue à Paris.Fabrice Berrux collabore actuellement avec les sociétés Périgot, d’Argentat, la Monnaie de Paris, Roche Bobois, Lexon et Taittinger.

Fabrice Berrux

Luminaire K2, Fabrice Berrux pour Dix heures dix
Lampadaire en Dibond® blanc (panneau composite aluminium).Éclairage indirect LED blanc chaud, blanc froid ou trichromique RVB.K2 LED blanc: 3600 Lumens (équivalent environ 250W incandescent).